• JIDE

     Jidé 1600 TS 1973

      JIDE

    JIDE

    Panhard 24BT 1965

     

    HISTOIRE DE LA MARQUE
      
    JIDE
    Jacques Durand, né le 28 juin 1920 à Paris et mort le 16 août 2009 à Mougins, est un concepteur d'automobiles qui est à l'origine des modèles Atla, Sera, Jidé et Scora. Il construit aussi des modèles Arista déjà lancés par Raymond Gaillard et participe à l'aventure de la Sovam.
     

    Laissé libre après l'arrêt de la production de la Sovam, Jacques Durand s'installe dans une commune proche de
    Parthenay pour lancer un coupé sportif à moteur R8 Gordini avec une carrosserie polyester. le modèle était vendu soit en kit, soit monté.

    Le minuscule coupé sportif à moteur central R8 Gordini est construit dans l'entresol de son pavillon. Sur le robuste châssis
    à triple section carrée de 60, Jacques Durand greffe un train roulant de R8 Gordini et l'habille d'une carrosserie en polyester. Pierre Madelaine, concessionnaire Sovam et agent Matra - Fiat situé à Asnières-sur-Seine (Hauts de Seine), est conquis
    par la voiture et l'engage au départ du Tour de France automobile en 1969.
    Grâce à ses résultats et à l'exposition au premier salon de la voiture de course qui se tient aux Halles de Paris en 1970,
    la Jidé se fit remarquer et des commandes parviennent à Chatillon-sur-Thouet (Deux Sèvres)
    où Jacques Durand s'est installé.

    L'atelier de Jacques Durand fabrique une Jidé par semaine.
    Hélas, fin 1973, s'annoncent l'embargo sur le pétrole, la limitation de vitesse et les courses suspendues. Pressé par
    des difficultés financières, Jacques Durand, en passe de quitter le stade artisanal pour devenir un constructeur
    à part entière, vend la marque Jidé.