• VOISIN

    Carene 1934
    C27 Aérosport
    C25 Aérodyne
    C28 Ambassade
    C28

     

     HISTOIRE DE LA MARQUE

    VOISIN

    Gabriel Voisin, né le 5 février 1880 à Belleville-sur-Saône et mort le 25 décembre 1973 à Ozenay, est l'un des plus célèbres pionniers français de l'aéronautique. 

    Fils d'un industriel de la fonderie, Gabriel Voisin a fait ses études aux Beaux-Arts de Lyon. D'abord engagé comme dessinateur, il commence sa carrière en 1903 chez Ernest Archdeacon, l'un des promoteurs et mécènes
    de l'aéronautique naissante.
     
    Gabriel Voisin entame une formation d’architecte puis devient salarié du premier Syndicat de l’Aviation animé par MM. Archdéacon et Deutch de la Meurthe. Il s’associe avec Louis Blériot en 1905 et fonde la première usine d’aviation du monde "Blériot-Voisin".

    En 1906, Gabriel Voisin rachète l'usine Louis Blériot située à Billancourt et établi, avec son frère Charles, la société "Appareils d'Aviation Les Frères Voisin". Il s'agit alors la première usine d'avions commerciaux d'Europe. Les premiers avions produits par les frères Voisin sont des monoplaces dessinés par Blériot et propulsés par des moteurs de tracteur.
    En 1918, il se détourne de l'aviation et se lance dans la construction d'automobiles, domaine qui lui parait constituer un marché beaucoup plus prometteur. En juin 1919, Gabriel Voisin présente son premier modèle: la M-1; il sera construit à plus de cent exemplaires jusqu'en 1920. Après quelques tentatives dans les voiturettes et les motocyclettes, il se consacre à des modèles très étudiés : la C-1 à quatre cylindres, la C-2 à douze cylindres en V.
    De 1920 à 1930, la marque Voisin fournit les voitures présidentielles de Paul Deschanel,
    d'Alexandre Millerand et Gaston Doumergue.

    Son inventivité, son tempérament exigeant, et son intransigeance le conduisent rapidement à produire essentiellement des véhicules hauts de gamme: C-16, C-18, C-20, C-21, C-22, et C-24.
    L'incendie de son usine, mal assurée, puis la crise économique de 1929 et la morosité du marché automobile dans les années 1930 mettent à mal les finances de la société des Automobiles Avions Voisin. L'histoire se termine en apothéose, avec la présentation de la C25 Aérodyne au salon de 1934 puis, en 1935, avec la C-28 à carrosserie "ponton", sans ailes séparées, et la C-27 Aérosport.
    En 1936, Gabriel Voisin doit laisser le contrôle de ses usines à ses financiers, et produit quelques exemplaires de la
    C-30, équipée d'un moteur Graham compressé, qui sera la dernière Voisin.
    Après la Seconde Guerre mondiale, il dessine le Biscooter, voiturette à moteur de 125cm³ qui, légère et rustique, est conçue pour doter la France d'un véhicule économique.
    Gabriel Voisin se retira en 1958, il fut distingué Grand officier de la Légion d'honneur dont il était Chevalier
    depuis 1909. Il s'éteignit en 1973, à l'âge de 94 ans.