• Bugatti Type 41 "dite Royale"

     

    Bugatti Type 41 "dite Royale"La Bugatti Royale est plus qu'une auto. C'est un mythe. Destinées aux têtes couronnées
    elle n'appartiendra à aucun roi.
    Echec commercial cuisant, elle s'échange actuellement à des prix exorbitants.
    Bugatti avait construit plus de moteurs que de châssis. Les moteurs en surplus furent utilisés
     sur les autorails Bugatti.

     

     


     

    La Bugatti Royale au 1/43ème

    Châssis 41100

    Châssis 41100 : Prototype (reproduite par Rio)
    Premier châssis habillé en 1926 d'une carrosserie torpédo en provenance d'une Packard.

    Châssis 41100 : Coupé Fiacre (reproduite par Rio)
    En 1928 ce châssis reçoit une nouvelle carrosserie dessinée par Ettore Bugatti et dont la forme s'inspire du fiacre.

    Bugatti Type 41 "dite Royale"


    Châssis 41100 : Berline reproduite par Rio)
    En 1929 le châssis à nouveau une nouvelle carrosserie due au crayon du "patron" lui même
    en une fois encore inspirée par les voitures hippomobiles.

    Bugatti Type 41 "dite Royale"

     

    Châssis 41100 : coach Weymann (reproduite par Ixo-Altaya)
    Toujours en 1929, la carrosserie berline est remplacée par une très élégante carrosserie coach "souple" suivant
    un brevet Weymann. Equipée d'une superbe malle de voyage en cuir spécialement créée par Hermès
    D'abord en jaune et noir, elle sera ensuite entièrement noire.
    Cette voiture plait particulièrement à Ettore Bugatti qui s"en sert comme voiture personnelle.
    Malheureusement cette voiture sera complètement détruite lors d'un accident de la route.

    Bugatti Type 41 "dite Royale"


    Châssis 41100 : Coupé Napoléon (reproduite par Solido 2 fois et Matchbox Yesteryear)
    Ettore Bugatti fera reconstruire le châssis qui conservera ainsi son numéro.
    Ce châssis est habillé par une carrosserie dessinée par Jean Bugatti. Le coupé Napoléon. Cette voiture restera la propriété de la famille Bugatti jusqu'en 1958 avant son rachat par les frères Schlumpf.
    Aujourd'hui cette voiture constitue la pièce maitresse du Musée National de l'Automobile à Mulhouse.
    Bugatti Type 41 "dite Royale"           Bugatti Type 41 "dite Royale"

    Bugatti Type 41 "dite Royale"


    Matchbox reproduisit aussi cette royale dans sa série "Models Of Yesteryears"

    Bugatti Type 41 "dite Royale"

     


    Châssis 41111

    Châssis 41111 : Roadster Esders (reproduite par Ixo-Altaya)
    Le second châssis Royale a été vendu au riche industriel Esder qui le fit habiller d'une carrosserie roadster peinte en deux
    tons de vert, sa couleur préférée. Les ailes de cette voiture sont une oeuvre d'art à elles seules car fabriquées d'une seule pièce.
    Comme Esder ne roulait jamais la nuit cette voiture avait la particularité de ne pas avoir de phares !
    Le Mussée National de l'Automobile a construit une réplique de cette voiture grâce au stock de pièces détachées
    de la collection Schlumpf et d'un moteur d'autorail Bugatti.

    Bugatti Type 41 "dite Royale"


    Châssis 41111 : Coupé de Ville Binder (pas de reproduction miniature)
    La voiture fut vendue en 1938 et carrossée le carrossier parisien Binder qui fit une copie maladroite de Coupé Napoléon.
    Cette voiture est actuellement aux mains de Wolkswagen propriétaire de la marque Bugatti.

    Bugatti Type 41 "dite Royale"

     


    Châssis 41121

    Châssis 41121 : Cabriolet Weinberger reproduite par Rio)
    Achetée par un docteur allemand ce châssis reçut une carrosserie cabriolet due au carrossier munichois Weinberger.
    A l'origine cette voiture était entièrement noire. elle a été restaurée en blanc crème avec une fine bande noire au dessus des portes.
    Se trouve actuellement aux Etats Unis.

    Bugatti Type 41 "dite Royale"

     

    Bugatti Type 41 "dite Royale"

     


    Châssis 41131

    Châssis 41131 : Limousine Park Ward (reproduite par Ixo-Altaya)
    Ce châssis est parti en Angleterre et fut habillé par le prestigieux carrossier Park Ward.
    La voiture fait actuellement partie de la collection Schlumpf au Musée National de l'Automobile à Mulhouse.

    Bugatti Type 41 "dite Royale"

     

    Bugatti Type 41 "dite Royale"

     


    Châssis 41141

    Châssis 41141 : Le Coach Kellner (reproduite par Ixo-Altaya)
    Ce châssis fut habillé par le carrossier parisien Kellner d'une superbe carrosserie qui était quasiment plus chère
     que le châssis lui-même. Restée invendue cette voiture resta la propriété de la famille Bugatti jusqu'en 1950
    ou elle fut vendue à un collectionneur américain.

    Bugatti Type 41 "dite Royale"

     

    Bugatti Type 41 "dite Royale"

     


    Châssis 41150

    Châssis 41150 : Berline (reproduite par Rio et Franklin Mint)
    La carrosserie de cette voiture a été dessinée par Ettore Bugatti et laisse encore une fois voir
    son goût pour les voitures hippomobiles.
    Cette voiture est partie aux USA en même temps que le coupé Kellner.
    Bugatti Type 41 "dite Royale"                  Bugatti Type 41 "dite Royale"

    Source www.le.tchouk.free.fr
     

     

    Bugatti Type 41 "dite Royale"

    LE SUPERLATIF AUTOMOBILE  première partie
    LE SUPERLATIF AUTOMOBILE  deuxième partie

     

    Thierry le 14/09/09